Les règles métier

règles métier

(temps de lecture moyen : 1 m 45 s)

Pourquoi décrire séparément les règles métier ?
Mes 8 bonnes pratiques de rédaction d’une règle métier

Les stratégies et règles métier guident l’activité de l’Organisation, de même que ses processus et ses décisions opérationnelles.

Une stratégie métier est une directive générale permettant le contrôle, la régulation ou influençant les actions d’une entreprise et de ses collaborateurs.

Une règle métier, quant à elle, est une directive spécifique, testable et mesurable qui sert à implémenter une stratégie métier.

Les règles sont au cœur de l’expression des exigences métier. Quand on parle de règles métier, on indique donc qu’il existe des contraintes explicites sous-tendant la conduite d’activités, qu’elles soient produites par une action humaine, mécanique ou logicielle.

Ainsi, lorsque le Business Analyst rédige des spécifications fonctionnelles détaillées, il décrit le comportement de la solution cible en conformité avec des règles métiers.

Pourquoi décrire séparément les règles métier ?

Les règles métier sont indépendantes de tout système informatique. Elles existent en l’état, et doivent être appliquées quel que soit le logiciel ou le processus utilisé par l’Organisation.

La Business Analysis n’agit donc pas directement sur les règles métier quand il décrit la solution cible, il les utilise en tant que contrainte sur le comportement de cette dernière.

Décrire les règles métier séparément des exigences de comportement de la solution permet de répondre aux attentes d’adaptabilité, évolutivité, modularité et flexibilité du client.

Mes 8 bonnes pratiques de rédaction d’une règle métier

  • Une règle métier doit être claire et non ambigüe : elle ne doit pas se prêter à toute forme d’interprétation que ce soit de la part des utilisateurs métier.
  • Elle doit rester sous le contrôle exclusif du Métier.
  • Elle doit utiliser la terminologie métier appropriée pour être comprise sans ambiguïté par celles et ceux qui vont l’utiliser.
  • La définition d’une règle métier doit être décrite de façon distincte de son utilisation au sein d’un processus.
  • Elle doit être rédigée à l’aide de phrases déclaratives.
  • Les règles métiers doivent pouvoir être modifiées à chaque fois que nécessaire. Il faut donc veiller à les rédiger et à les maintenir dans un format accessible au Métier.
  • Un ensemble de règles métier conduisant à une prise de décision conditionnelle doit être représenté sous la forme d’arbre décisionnel.
  • A chaque règle doit correspondre un « Business rule owner », autrement dit un responsable métier unique. S’il y a plusieurs propriétaires d’une même règle, je vous recommande de la dupliquer. Cela permettra à chacun des propriétaires (département, service…) de la faire évoluer en fonction de ses besoins propres.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de