Comprendre et Appliquer l’Analyse Systémique en Business Analyse

L’analyse systémique est une approche méthodologique qui considère un système comme un ensemble d’éléments interconnectés, interagissant les uns avec les autres pour atteindre un objectif commun. Cette perspective holistique permet d’appréhender la complexité des systèmes en mettant l’accent sur les relations et les interactions entre les différents composants, plutôt que de les examiner isolément. En tant que Business Analyst, cette méthode offre une compréhension approfondie des dynamiques internes d’un système et des impacts de chaque élément sur l’ensemble.

L’analyse systémique repose sur l’idée que pour comprendre un système dans son intégralité, il est essentiel de considérer non seulement les composants individuels, mais aussi la manière dont ces composants interagissent entre eux. Un système est défini comme un ensemble organisé d’éléments qui sont en interaction dynamique, formant un tout cohérent destiné à atteindre un objectif spécifique. Cette approche est particulièrement utile dans les environnements complexes où les éléments sont fortement interdépendants.

Or, quand on est praticien en Business Analyse des systèmes d’information, notre rôle est d’identifier et de concevoir la meilleure solution possible, en tenant compte des contraintes et processus métiers mais également du contexte technologique de l’Organisation demandeuse.

L’analyse systémique fait donc inévitablement partie des outils à maîtriser.

 

L’Importance des Relations et des Interactions

Dans une approche systémique, les relations entre les éléments d’un système sont primordiales. Chaque interaction peut influencer le comportement global du système. Par exemple, dans une organisation, les départements, les processus, les ressources humaines, et les technologies de l’information ne fonctionnent pas en vase clos. Leurs interactions et leurs interdépendances créent une dynamique qui peut affecter la performance globale de l’entreprise.

La mise en lumière de ces relations permet de révéler les effets de levier, les boucles de rétroaction, et les dépendances critiques. Cela aide à identifier les points de défaillance potentiels, à comprendre les causes sous-jacentes des problèmes, et à découvrir des opportunités d’amélioration.

En se concentrant sur les interactions plutôt que sur les éléments individuels, l’analyse systémique offre une vue d’ensemble plus précise et plus utile pour la prise de décision.

En revanche, attention : l’analyse systémique de nous aide pas à définir précisément les fonctionnalités intrinsèques du logiciel cible. Pour celles-ci, il existe une autre panoplies d’analyses, techniques et méthodes (et vous pouvez explorer toutes les ressources de Best Of Business Analyst© pour percevoir à quel point notre boîte à outils de Business Analysts est vaste !).

 

Application à un Système d’Information

Pour illustrer l’analyse systémique, prenons l’exemple d’un système d’information (SI). Un SI est constitué de divers logiciels et composants matériels qui interagissent pour collecter, traiter, stocker et distribuer l’information. L’analyse systémique permet de visualiser ce paysage applicatif en mettant en évidence les relations entre les différentes applications, les bases de données, les interfaces utilisateurs, et les infrastructures de support.

1. Cartographie des Composants du SI

La première étape consiste à cartographier tous les éléments du système d’information. Ces éléments peuvent être l’inventaire des logiciels utilisés, des bases de données, des serveurs, des réseaux, et des dispositifs de stockage. On doit également considérer les utilisateurs finaux et les processus métiers qui dépendent de ces composants technologiques.

2. Visualisation des Interactions

Ensuite, il s’agit de visualiser les interactions entre ces composants. Par exemple, comment les données circulent-elles entre les différentes applications ? Quelles sont les interfaces critiques qui permettent la communication entre les systèmes ? Y a-t-il des dépendances qui pourraient créer des points de défaillance s’ils sont perturbés ?

3. Analyse des Relations Dynamiques

Une fois les interactions identifiées, l’analyse systémique examine les relations dynamiques. Par exemple, si une application clé tombe en panne, quel sera l’impact sur les autres systèmes interconnectés ? Comment les flux de données seront-ils affectés ? Cette analyse aide à comprendre les ramifications des interruptions de service et à planifier des stratégies de continuité.

4. Identification des Effets de Rétroaction

Les systèmes d’information comportent souvent des boucles de rétroaction. Par exemple, une application de gestion des stocks peut déclencher des réapprovisionnements automatiques basés sur les niveaux d’inventaire. Si les données d’inventaire sont incorrectes, cela peut entraîner des commandes excessives ou insuffisantes, affectant ainsi l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement. Comprendre ces boucles de rétroaction est crucial pour maintenir l’efficacité du système.

Et je ne parle pas ici uniquement de technique.

En effet, en Business analyse, nous nous attachons à définir les exigences fonctionnelles et non fonctionnelles, ainsi que les règles métier permettant d’optimiser la chaîne de valeur économique de l’Organisation. La partie technique des conclusions de l’analyse systémique est quant à elle laissée aux bons soins de nos collègues développeurs, architectes et autre intégrateur.

Les Avantages de l’Analyse Systémique en Business Analyse

Pour les Business Analysts, l’analyse systémique offre plusieurs avantages :

  • Meilleure Compréhension des Processus : En considérant les interactions et les interdépendances, les Business Analysts peuvent mieux comprendre les processus métiers et les flux de travail complexes.
  • Identification des Points de Levier : Elle permet d’identifier les points de levier où des changements peuvent avoir un impact significatif sur l’ensemble du système.
  • Amélioration de la Collaboration : En offrant une vue d’ensemble, elle facilite la collaboration entre les différentes parties prenantes en fournissant une base commune de compréhension.
  • Optimisation des Performances : Elle aide à optimiser les performances du système en identifiant et en résolvant les inefficacités et les points de blocage.

 

A retenir

L’analyse systémique est une approche essentielle pour les Business Analysts qui cherchent à comprendre et à améliorer les systèmes complexes. En mettant l’accent sur les interactions et les relations entre les composants, cette méthode offre une vue d’ensemble précieuse qui peut guider les décisions stratégiques et opérationnelles.

Picture of Alice Svadchii

Alice Svadchii

Formatrice, coach, conférencière et productrice de contenus enthousiaste !

Cet article vous a plu? Partagez-le et suivez-nous sur les réseaux sociaux!

Découvrez des articles similaires