Les techniques et méthodes du Business Analyst

techniques du Business Analyst

Il existe de très nombreuses techniques et méthodes pour pratiquer l’analyse métier. Le Business Analyst a la responsabilité de sélectionner celles qui sont les plus appropriées au contexte du projet.

Le contexte projet

Quand certains clients ne libèrent pas assez de disponibilité à leurs équipes opérationnelles, d’autres les déchargent délibérément de leurs tâches pour participer au projet.

Certaines équipes sont dispersées, tandis que d’autres ont des collaborateurs regroupés sur le même site.

Votre client peut disposer d’une base documentaire exhaustive, quand d’autres ne fonctionnent qu’avec le fameux « c’est dans ma tête »…

Toutes les configurations sont envisageables sur un projet. Étudiez le contexte attentivement avant de vous lancer tête baissée dans vos activités de Business Analyst, faute de quoi vous risquez de passer à côté d’informations primordiales et de faire déraper le planning.

Les techniques utilisées en Business Analysis

Les techniques de Business Analysis peuvent être regroupées autour des objectifs suivants :

  • Collecte d’une information exhaustive et vérifiée: brainstorming, interview, workshop, observation, jeux collaboratifs, enquête / questionnaire, data mining, relecture.
  • Analyse de l’information: lecture de la documentation, analyse des retours d’expérience, estimation, analyse des règles métier / processus / interfaces.
  • Modélisation: celle de l’existant et de la solution cible. Parmi les nombreuses modélisations possibles, le Business Analyst utilisera essentiellement les suivantes :
    • modélisation du périmètre de la solution
    • modélisation des processus
    • matrice des rôles et responsabilités
    • décomposition fonctionnelle
    • cas d’utilisation
    • user story
  • Proposition de solutions et aide à la décision: prototypage, benchmark (comparaison d’outils, de processus, de services, de produits, de structure ayant des bases communes), analyse et management des risques.

L’utilisation de ces techniques peut être normalisée grâce à l’utilisation de méthodes.

Les méthodes de modélisation d’entreprise

Elles ont en général émergé pour répondre à un besoin, puis se sont ensuite diffusées dans d’autres entreprises et d’autres secteurs. Cette diffusion s’est faite au gré du renouvellement des collaborateurs puis progressivement dans le cadre de formations payantes. Il existe ainsi de nombreuses méthodes qui vont et viennent au gré des modes…

A présent, ces sociétés de formation sont souvent les mêmes qui font intervenir leurs consultants en entreprises. Bien entendu, ceux-ci les mettent en place in situ, ce qui alimente le cycle de vie de la méthode.

Citons ainsi les méthodes Agile Scrum ou Extreme Programming, celles issues de l’industrie comme le Kanban ou Lean 6 Sigma, la Business Process Modelling and Notation (BPMN) pour la modélisation des processus métiers, la méthode Merise, la méthodologie Rational Unified Process (RUP), l’Activity Based Costing (ABC) pour la gestion de la performance, et bien d’autres encore…

Intégrez les techniques et méthodes à votre boîte à outils de Business Analyst, et utilisez-les en fonction du contexte. Évitez de tomber dans trop de rigidité intellectuelle si vous faites partie de celles et ceux formés à une méthode particulière. Sachez les adapter et les remettre en cause si elles ne vous semblent pas appropriées à votre projet !

Pour plus d’information sur les techniques et méthodes de la Business Analysis, je vous invite à consulter les rubriques suivantes:

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de