Terminologie

Besoin vs. exigence : ne confondez plus !

Besoin vs exigence

Si vous travaillez dans les projets de systèmes d’information, il y a fort à parier pour que vous ayez entendu votre client ou votre chef de projet évoquer les notions de « besoin » et d’ « exigence ». Second pari : vous hésitez entre croire que ce sont des synonymes et penser qu’il y a une différence réelle entre ces deux mots. Pourtant, cette distinction est cruciale et est loin d’être un simple point de terminologie sans importance. Stéphane Badreau, à la tête du cabinet ReqEn Consulting, vous explique comment ne plus faire la confusion.

Dans le cadre d’interventions chez nos clients ou lors de la lecture de différents articles sur le web, il arrive très souvent que les termes de « besoin » et d’« exigence » soient utilisés indifféremment. Voyons si ces deux notions sont réellement identiques ou si elles cachent des concepts différents.

Le terme « besoin » est souvent utilisé pour représenter quelque chose de vague, relativement indéfini, qui peut être exprimé ou non, tandis que le terme « exigence » semble se référer à quelque chose de caractérisé et de plus formalisé.

Pour répondre à la question « y-a-t ’il une différence entre un besoin et une exigence », il convient, au préalable, de revenir sur les définitions de ces deux mots.

>> Lire aussiVous avez dit « Business Analyst »?

Le besoin : l’écho du manque

Notre premier réflexe, lorsque nous recherchons la définition d’un mot, est de le chercher dans un dictionnaire. Malheureusement, la définition du terme « besoin » dans le dictionnaire Larousse ne nous apporte pas vraiment une réponse claire et sans ambiguïté. Pire : non seulement la définition du Larousse ne nous aide pas trop sur ce point, mais elle ajoute même un (gros) grain de confusion.

En effet, le terme « besoin » est défini en utilisant le mot « exigence » dans sa définition !

Ainsi, on y trouve la définition suivante : « un besoin est une exigence née d’un sentiment de manque, de privation de quelque chose qui est nécessaire à la vie organique », ou encore « un besoin est une chose considérée comme nécessaire à l’existence ».

De son côté, la norme de qualité AFNOR X50-150 nous explique qu’un besoin est une nécessité, un désir, un manque ou une insatisfaction éprouvé par un utilisateur, un client… – par ce que l’on appelle une partie prenante.

>> Lire aussiRéussir une séance de recueil des besoins [7 erreurs à éviter]

La spécificité d’un besoin, qui constitue une différence majeure avec l’exigence, est que celui-ci n’est pas toujours exprimé – et quand bien même il l’est, méfiez-vous, car il peut ne pas correspondre à un réel besoin!

Exemple de besoin : « J’ai besoin d’avoir un site eCommerce rapide et ergonomique. »

L’exigence : la réponse apportée par un produit

Le terme « exigence » est quant à lui utilisé de manière plus restrictive, et uniquement pour représenter une condition ou une capacité que doit posséder un produit.

Une exigence est définie de différentes façons selon la norme de qualité consultée (ISO, IEEE, CMMi). En outre, on constate la référence fréquente et récurrente à deux niveaux d’exigences distincts :

  • L’exigence de niveau utilisateur ; c’est l’expression d’une condition ou d’une capacité dont un utilisateur a besoin pour atteindre un objectif ou résoudre un problème. Ce type d’exigence exprime une attente ou un problème à résoudre de la part d’une partie prenante, qu’elle soit un utilisateur, un client ou une maîtrise d’ouvrage.

L’exigence de niveau utilisateur appartient au domaine du problème et est exprimée dans le langage de la partie prenante considérée (le client / l’utilisateur).

Exemple d’exigence utilisateur : « L’utilisateur doit pouvoir mettre un produit dans le panier. »

  • L’exigence de niveau système: c’est l’expression d’une condition ou d’une capacité que doit posséder un produit ou un composant de produit pour satisfaire un contrat, une norme, une spécification ou tout autre document imposé formellement… comme par exemple une exigence utilisateur!

L’exigence de niveau système appartient au domaine de la solution et est exprimée dans le langage du fournisseur.

Exemple d’exigence système : « Le système site eCommerce doit afficher le nombre d’articles présents dans le panier. »

Dans les deux cas, une exigence est nécessairement documentée, ce qui en représente une différence fondamentale avec un besoin.

L’exigence de niveau utilisateur est donc bien un énoncé qui traduit normalement un besoin de l’utilisateur.

C’est une transformation du besoin en quelque chose de formalisé, répondant à des critères qualité. A la différence du besoin qui, lui, peut rester vague, une exigence devra respecter des critères qualité comme la concision, la non-ambiguïté, la clarté, ou encore la précision.

Besoin vs. exigence : vous ne ferez plus la confusion !

Avec plus de 30 ans d’expérience en ingénierie, Stéphane possède une expertise reconnue en développement de systèmes et de logiciels complexes. Il intervient dans des contextes agiles et aide ses clients à la mise en place des bonnes pratiques et à la transformation des entreprises.
En savoir plus : www.reqen.fr

Cet article vous a plu? Partagez-le et suivez-moi sur les réseaux sociaux!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires