Optimisation Agile : l’Impact de la DoD et de la DoR sur le Business Analyst et le Product Owner

La “Definition of Done” (DoD) et la “Definition of Ready” (DoR) sont deux concepts clés dans les méthodes de gestion de projet agiles. En tant que Business Analysts, nous sommes rarement (bien) formés à la pratique agile et à son jargon, ce qui peut complexifier la réalisation de nos activités.

Pourtant, la compréhension des termes agiles est cruciale car elle nous permet de nous intégrer efficacement dans une équipe agile (Scrum, Kanban ou autre approche), de communiquer clairement, de participer activement aux processus agiles, et plus globalement, de contribuer à la réussite des projets et du produit cible.

La DoD et la DoR font partie de ce jargon à connaître et à maîtriser quand on est praticien agile en analyse d’affaires, que ce soit dans le rôle de Business Analyst ou dans celui de Product Owner.

 

Définitions : Ce Que Sont La « DoD » Et La « DoR »

Les artefacts de la méthode agile Scrum sont au nombre de trois : le Product Backlog, le Sprint Backlog, et le Product Increment.

Chacun d’entre eux est entre outre complété par un engagement, à savoir:

  • Le product goal, pour le product backlog
  • Le sprint goal, pour le sprint backlog
  • La définition du “Terminé” (ou Definition of Done), pour l’incrément de produit.

 

La Definition of Done (DoD)

La DoD est une liste de critères que chaque tâche, fonctionnalité ou user story doit satisfaire pour être considérée comme complète. C’est un accord entre les membres de l’équipe sur ce que signifie le statut “terminé” du produit cible, afin d’établir une compréhension partagée et d’aider à maintenir un niveau de qualité constant dans les livrables. En effet, si vous interrogez plusieurs personnes sur ce qu’elles entendent par un projet ou un produit terminé, il est vraisemblable que vous obteniez autant de réponses différentes. Or l’interprétation est un fléau, qui conduit à livrer des fonctionnalités à moitié terminées ou des éléments non utilisables.

La création de la DoD est un effort collaboratif impliquant le propriétaire du produit (Product Owner), le manager de produit (Product Manager), l’équipe de développement (Scrum Development Team) et le Scrum Master. Elle est essentielle pour assurer l’alignement avec les objectifs métiers et les exigences techniques.

Si vous n’avez jamais été formé à l’agilité – « la vraie », c’est-à-dire celle définie par le Manifeste Agile –, il est vraisemblable que les mots employés précédemment vous ont déjà perdu…

Bienvenue dans le monde de l’agilité et son jargon, qui doivent impérativement être compris et correctement appréhendés pour ne pas appliquer un ersatz de l’agilité, avec ses mauvaises pratiques, pourtant si courantes, qui consistent à dire qu’être agile c’est livrer rapidement sans analyser ni documenter le produit.

Pour en revenir à la « Definition of Done » (DoD), voici quelques exemples de critères qui pourraient la composer : des tests unitaires réussis, des revues de code, la réalisation de la documentation utilisateur (et oui, de la documentation…), etc.

Pour résumer, c’est une liste des vérifications des tâches que l’équipe doit réaliser avec succès avant de déclarer une fonctionnalité comme étant livrable.

La DoD est importante pour les équipes agiles, en cela qu’elle favorise la transparence, permet une évaluation continue à chaque étape et permet de sécuriser le rythme soutenu des livraisons et des itérations grâce à l’application de l’assurance qualité.

 

La Definition of Ready (DoR)

De son côté, la DoR (Definition of Ready) est un ensemble de critères spécifiques et de bas niveau qui s’appliquent uniquement aux éléments du backlog de produit (Product Backlog). Elle définit quand un élément du backlog est prêt pour qu’une équipe commence à travailler dessus lors d’un sprint à venir.

Les questions que l’on se pose pour définir la DoR sont : Quand est-ce que l’équipe estime qu’elle est prête à commencer une autre tâche ? De quoi l’équipe ou un de ses membres a besoin pour démarrer une activité ?

La DoR est utilisée pendant l’affinage du backlog au début d’un sprint – encore du jargon agile – c’est-à-dire durant le processus consistant à détailler, clarifier et parfois décomposer une user story pour qu’elle soit alignée avec les objectifs du sprint. La Definition of Ready permet d’éviter la confusion et les blocages, et contribue à augmenter l’efficience dans le travail sur les initiatives.

 

L’impact de la DoD et de la DoR sur le Business Analyst

L’impact de la “Definition of Done” (DoD) sur le rôle du Business Analyst (BA) est significatif dans le cadre de la méthodologie agile et des projets informatiques. Le BA joue un rôle central dans l’organisation, agissant comme un pont entre les services informatiques et les services opérationnels dits « métiers » de l’entreprise.

Sa mission principale est de clarifier les objectifs du porteur du besoin, puis de formuler et de concevoir en détail des recommandations pertinentes pour l’organisation, en intégrant les différents besoins et en anticipant les défis futurs.

Dans le contexte de la Definition of Done, le Business Analyst contribue à définir les besoins et à recommander des solutions qui apportent de la valeur aux parties prenantes. Il est impliqué dans la phase amont du projet, où il apporte une vision stratégique et conduit l’analyse des besoins. Durant le projet, le Business Analyst travaille en étroite collaboration avec le chef de projet, contribuant notamment aux priorisations et en maintenant la cohérence des solutions apportées par rapport aux besoins.

La DoD, en tant que liste de critères que chaque tâche, fonctionnalité ou user story doit satisfaire pour être considérée comme complète, aide le BA à s’assurer que les livrables répondent aux standards de qualité et aux exigences définies. Cela implique une compréhension approfondie des besoins de l’entreprise, ainsi que la capacité de traduire ces besoins en exigences fonctionnelles claires.

 

La DoD influence donc le rôle du Business Analyst car elle implique d’avoir une approche structurée et détaillée pour être en mesure de définir les exigences et les standards de qualité des livrables dans les projets agiles. Cette approche contribue à la réussite du projet en minimisant les risques de défauts, qu’ils soient d’ordre budgétaire, fonctionnel ou de délais.

 

L’impact de la DoD et de la DoR sur le Product Owner (PO)

Étant donné que la DoR est une liste de critères essentiels qui définissent quand une user story est prête à être développée, elle a tout naturellement des répercussions directes sur la manière dont le Product Owner gère son backlog du produit et dont il interagit avec l’équipe de développement.

  • Alignement et Clarification des Besoins : La DoR aide le Product Owner à aligner toute l’équipe sur les besoins spécifiques de chaque user story. Cela implique de standardiser et de simplifier la rédaction des user stories, en s’assurant qu’elles sont claires, complètes, et qu’elles reflètent fidèlement les exigences et la valeur attendue, tant du point de vue utilisateur que de celui des pôles métier et managériaux.
  • Amélioration de la Qualité des User Stories : La DoR implique une rigueur qui aide ainsi le Product Owner à améliorer la qualité des user stories. Cela aide donc à réduire les oublis et les futurs bugs, et contribue à une meilleure estimation et prédictibilité des tâches à accomplir durant les sprints.
  • Gestion Efficace du Product Backlog : parmi les bonnes pratiques permettant au PO de bien gérer son backlog produit, il y a le recueil des attentes du marché et des clients. La DoR l’aide à s’assurer que les demandes inscrites dans le backlog sont bien comprises et ne laissent pas place à des interprétations erronées, ce qui est crucial pour la réussite du projet
  • Responsabilité de la Vision du Produit : Bien que le Product Owner ne soit pas responsable de la réalisation du produit, il a la responsabilité d’en porter et d’en diffuser une vision claire. Cela signifie fournir des user stories bien rédigées et veiller à ce qu’elles soient bien comprises par l’équipe de développement.

 

Pour résumer, la Definition of Ready (DoR) joue un rôle clé dans la facilitation du travail du Product Owner, en assurant que les exigences et les attentes sont clairement définies et comprises par toute l’équipe avant le début du développement. Cela contribue à une meilleure organisation, à une réduction des risques et à une amélioration générale de l’efficacité des projets agiles.

A retenir

Les concepts agiles de DoD et DoR ont un impact significatif sur la business analyse :

  • Pour le Business analyst, la “Definition of Done” et la “Definition of Ready” aident à clarifier les attentes et les exigences pour chaque livrable. Cela permet une planification plus efficace et une meilleure estimation des ressources nécessaires. Elles contribuent également à s’assurer que les objectifs métiers et technologiques sont alignés.
  • Pour le Product Owner, ces définitions jouent un rôle clé dans la gestion du backlog de produit et dans l’assurance que les livrables répondent aux standards de qualité requis avant leur lancement.

 

La DoD et la DoR sont donc fondamentales pour assurer que les équipes travaillent efficacement et livrent des produits de haute qualité, qui répondent non seulement aux besoins des clients finaux mais également aux objectifs de l’entreprise.

 

Sources : IIBA Chapitre France, Redsen, EDHEC Online, WeFiiT, Tulea

4.7 3 votes
Évaluation de l'article
Alice Svadchii

Alice Svadchii

Formatrice, coach, conférencière et productrice de contenus enthousiaste !

Cet article vous a plu? Partagez-le et suivez-nous sur les réseaux sociaux!

Découvrez des articles similaires

0
Would love your thoughts, please comment.x